Témoignages

Eliane T -  Cesson  Février 2017

J’ai perdu mon mari il y a 4 ans maintenant, mes enfants vivent sur paris et je suis seule chez moi.

Le Pam 77 m’aide beaucoup, il me permet être en totale autonomie.

Je vais faire mes courses une fois par semaine, je vais aux sorties organisées et je vois du monde.

Josiane, 76 ans- PONTAULT COMBAULT Janvier 2017

J’ai eu connaissance de votre structure en voyant le véhicule rouge en bas de mon immeuble.

Cela faisait presque 10 ans que je n’étais pas sortie de chez moi.  Du coup,  j’ai relevé le N° de téléphone et j’ai appelé pour savoir comment le service fonctionne.

5 jours plus tard, je recevais ma carte d’adhérent. Je suis  très contente et me dis que je vais pouvoir à nouveau revivre !

Yamina El Maboubi - Janvier 2015 :

 Je vis à la résidence Ellen Poidaz et j’utilise Pam 77 environ deux à trois fois par mois, pour mes sorties. Cela me permet de rencontrer des amis sans contrainte ni éducateur, d’où une certaine liberté. Même s’il est parfois difficile de trouver un véhicule, surtout le week-end, c’est un service qui rend plus libre, plus autonome. S’il n’existait pas, il faudrait le créer ! Malgré le handicap, c’est important de pouvoir faire ce que l’on veut et Pam 77 permet de vivre une forme d’indépendance. Désormais, je sors seule, ce qui m’aide à reprendre confiance en moi. Je pensais ne pas être capable de partir une journée seule, et pourtant je l’ai fait ! Afin de limiter les retards, je pense que c’est à nous, usagers, de prévoir un laps de temps pour nous préparer et donc de planifier un départ en conséquence.

 

conducteurJean Bloquet – Janvier 2015 :

Notre fille Brigitte utilise Pam 77 depuis 2010, pour se rendre dans une Maison d’Accueil Spécialisée (MAS) à Tournan-en-Brie. Pour son retour, toutes les deux semaines, ma femme et moi-même allons la chercher, ce qui nous permet de garder le contact avec le personnel de la MAS. Les chauffeurs sont toujours à l’heure et s’en occupent très bien. Je n’ai connu qu’un seul souci avec Pam 77. C’était en janvier 2012, lorsque l’on m’a signifié que tous les transports étaient complets, bien que je m’y sois pris trois semaines à l’avance. Des échanges de courriers ont suivi, et tout est finalement rentré dans l’ordre. Aujourd’hui, tout va bien. J’adresse dans les délais un mail pour réserver le transport et le chauffeur est systématiquement là, à l’heure prévue.